Tribune de Genève, 30 septembre 2011, "Plongée dans le cercle du flamenco"

Fabrice Gottraux

A l'Alhambra, la compagnie genevoise La Cueva Flamenca utilise la vidéo pour pénétrer l'intimité des danseurs autant que des musiciens

Un spectacle de flamenco, on l'imagine toujours comme suit: les danseurs sont à l'avant-scène, captant toute l'attention du public, tandis que les musiciens sont relégués à l'arrière-plan sur une ligne. Existe-t-il d'autres manières de montrer le flamenco? Oui. Celle-ci par exemple, défendue par la compagnie La Cueva Flamenca vendredi et samedi à l'Alahmbra, qui ose franchement la confrontation entre tradition et technique de pointe.

Pour capter ce que d'ordinaire la scène ne peut pas montrer, cette jeune compagnie créée à Genève en 2007 a opté pour l'usage de la vidéo. Une caméra en plongée capte d'en haut les mouvements des danseurs, mais aussi des chanteurs, guitaristes et percussionnistes lorsqu'ils se retrouvent tous en cercle. A ce moment crucial où, justement, la substance du flamenco échappe aux regards extérieurs. Le public est invité à pénétrer dans ce cercle via un écran géant installé derrière la scène.


L'idée, novatrice, permet de renouer avec une forme ancienne du flamenco. Naomi Krieger, l'une des quatre danseuses et co-fondatrice de la compagnie, explique cette démarche: "A l'origine, le flamenco, danse et musique confondus, se pratiquait en cercle. En privé, dans l'intimité familiale. La pratique s'est perdue progressivement lorsque le flamenco est entré dans le monde du spectacle, dès l'apparition des cafés cantante à la fin du XIXe siècle."

Aujourd'hui, on ne danse en cercle que pour de rares occasions rituelles, mariages ou baptêmes.  Avec El Círculo de La Cueva Flamenca, en somme, la boucle est bouclée: le coeur du flamenco, le cercle, devient à son tour un spectacle.

 

"El Círculo", spectacle de la compagnie genevoise La Cueva Flamenca (ici, Naomi Krieger), utilise une caméra en plongée pour entrer dans l'intimité du flamenco en cercle.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Courrier, 28 septembre 2011, "Au coeur du flamenco"

Spectacle à l'Alhambra (GE)

Très actif dans la promotion du flamenco à Genève par le biais d'ateliers et de spectacles, le collectif La Cueva Flamenca dévoile vendredi et samedi sa première création dans le cadre idéal de l'Alhambra. El Círculo, "le cercle", est la configuration traditionnelle où se jouent tous les échanges. Mais le spectacle embrasse le flamenco sous sa forme contemporaine avec une scénographie qui mêle les pointures internationales (Melchor Campos, chant, Juan Manuel Cortés, percussions, Manuel Castan, guitare) au noyau de La Cueva Flamenca composé du guitariste Dani el rubio et des danseuses Melissa Salcedo, Naomi et Octavia de la Vega.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Audio clip

Espace 2, émission Dare Dare, vendredi 30 septembre 2011, "El Círculo, flamenco à l'Alhambra!"

Live avec Melchor Campos (chant), Juan Manuel Cortés (percussions, jaleos), Dani el rubio (guitare)

Interview avec Naomi Krieger et Octavia de la Vega

Audio clip

Radio-Cité, émission ethnocité, 20 novembre 2014

Interview de Maud la Manuela (Maud Brulhart)

Audio clip

Radio-Cité, émission ethnocité, 18 novembre 2014

Interview de Dani el rubio et Manuel Castan

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------